MENU
Chirurgien de la main

LE DOIGT À RESSAUT

Le doigt à ressaut : mon doigt se bloque

Quelles en sont les causes ?

Pour mobiliser un doigt, il y a deux tendons dans chaque doigt, ce sont deux cordes traversent tout le doigt et remontent jusqu’à l’avant-bras pour s’attacher à leur muscle. Ainsi, lorsque le muscle se contracte, les cordes sont attirées vers l’avant-bras et le doigt se fléchit. Pour optimiser leur action ces tendons sont plaqués par des poulies contre le squelette osseux.

Dans certains cas, le tendon peut augmenter de volume par inflammation (ténosynovite) ou être constitutionnellement plus épais (doigt à ressaut congénital), il apparaît un conflit entre la poulie et le tendon fréquemment à la base du doigt.

Quels en sont les symptômes ?

Le doigt se coince avec parfois la nécessité de le débloquer manuellement. Une douleur est également présente à la base du doigt et pouvant remonter jusqu’à l’avant-bras. Plus rarement un kyste peut être palpé en regard de la base du doigt.

Enfin dans les stades très avancés, le doigt peut rester bloqué ou bien n’arrive plus à s’étendre entièrement (flessum).

Comment en faire le diagnostic ?

Le diagnostic est principalement clinique. Néanmoins l’échographie apporte le diagnostic de certitude si un doute persiste.

Que faire ?

Lorsque le blocage est récent (quelques semaines ou quelques mois) et intermittent, une infiltration peut être proposée. Son efficacité est néanmoins variable dans le temps et dans son intensité. Le doigt à ressaut peut récidiver.

Lorsque le blocage est plus ancien ou que les traitements médicaux ont échoué, l’opération devient nécessaire. Elle consiste à lever le conflit entre le tendon et la poulie en sectionnant cette poulie. La récupération est assez rapide mais la cicatrice peut rester sensible quelques semaines. 

Date de publication : 14/04/2020